Bonheurs oubliés

« Peintre de l’anecdote et des gestes éphémères volés au hasard des rencontres, Nicolas Odinet puise son répertoire dans un coin de Normandie entre Rouen , Le Havre et Saint-Aubin-sur-Mer . Dans ses toiles, pas de détails superflus ni de compositions abstraites. Le peintre capte l’instant d’intimité dans un style vif et précis à la limite de l’hyperréalisme . »

« .....Guidé par la lumière aveuglante d’un jour d’été, Nicolas Odinet dessine la posture d’un trait rapide et part vers d’autres « instants de vie » comme il les appelle. Chaque rencontre est une histoire en pointillé, celle des autres qu’il montre furtivement et un peu la sienne ... »

« ...dans ses toiles, il cherche l’instant de joie, de beauté, de bonheur sans conséquence, sans toutefois s’attendrir sur un regard ou un sourire. Sous des titres anodins, il pointe du doigt des plaisirs simples... »

Barbara Divry
MAGAZINE COTE OUEST
mai 2004


La balade des gens heureux

Il y a 30 ans une galeriste parisienne, amie de peintre reconnus , m’avait confié : « vous remarquerez que le public ne se trompe jamais sur les qualités d’un peintre ».

Voilà une réflexion que je peux vérifier chaque semaine à la galerie .

Les collectionneurs plébiscitent la peinture de Nicolas Odinet, car dans ses sujets représentés en allant à l’essentiel dans leur vie de tous les jours, ils reconnaissent leurs parents, leurs amis, et je ne m’étonne plus dorénavant, que sur le champ, leur choix soit arrêté pour ces personnages qui viennent à nous, qui sortent de la toile avec leur joie de vivre communicative ; ils ont envie « d’accrocher » cet enfant boudeur, la galopade de cette petite fille ou cette élégante pressée .

L’histoire que nous raconte chaque toile est comprise dès le premier regard, mais une osmose spontanée se crée ensuite entre le ressenti du spectateur et ce que Nicolas a voulu dire .

Les toiles de Nicolas nous parlent et parlent au public de ma galerie qui aura eu une approche de son oeuvre totalement spontanée, sans vernissage, sans affiches racoleuses, ni cartons d’invitations...exit Champagne et petits fours ... !

Si Nicolas a un tel succès, c’est tout simplement qu’il aime les gens et il leur dit avec tout son talent .....tout simplement.

Jean Gourlay
Galerie de Normandie
Saint Vaast la Hougue
2008

2005-2012 - Nicolas Odinet - tous droits réservés - référencé sur www.art-culture-france.com